Épisode 5 – L’Albanie, une histoire sans lendemain

Motivés par plusieurs échos de différentes personnes que nous avons croisées sur la route, nous décidons de renoncer au Kosovo et de plutôt  descendre en Albanie pour rejoindre la Macédoine.

Quelle erreur !

A peine la frontière passée, le choc est violent : nous quittons notre zone de confort pour rentrer dans un pays pauvre, très pauvre, mais aussi moche, très moche.

Une urbanisation anarchique et disgracieuse vient rompre de grands espaces vides, sans charme, uniquement remplis de déchets et de détritus. C’est sale. Partout. Nous traversons Tirana capitale moche et polluée. Nous slalomons entre les charrettes tirées par des ânes et les chauffards du coin. L’air est irrespirable.

Nous nous extirpons péniblement de cette ville interminable pour rejoindre un camping à la campagne. Ce sera reposant. Nous avons choisi de ne pas aller sur la côte où sont passés ceux qui ont aimé le pays, mais qui semblait très bétonnée et touristique, peut être aurions nous dû, car l’intérieur des terres ne présente aucun intérêt à nos yeux.

Dès le lendemain nous repartirons pour la Macédoine, déçus.

Une réflexion sur « Épisode 5 – L’Albanie, une histoire sans lendemain »

  1. A travers ce petit billet je comprends mieux le « désespoir » des Albanais qui viennent en France…leur pauvreté…
    Merci de ce partage qui nous apprend un peu plus notre peuple de la Terre..
    Des bisous Lola et aussi à Vincent.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.